Pétition pour une inclusion scolaire réaliste, réfléchie et dotée de moyens

photo Eric Roset

Alarmés par les annonces du Département de l’éducation et de la famille (DEF) concernant le projet, hâtif et peu réfléchi, de mise en œuvre d’une vision politique de l’inclusion des élèves en grande difficulté, des enseignant-e-s des classes régulières et spécialisées, des directeurs-trices, des professionnels des services socio-éducatifs (SSE) et de l’orientation professionnelle (OCOSP) et des parents d’élèves veulent alerter la population et les dirigeants politiques.

Cette pétition demande au Conseil d’État et au Grand Conseil :

  1. Que le DEF revoie sa copie et propose, après une analyse sérieuse et objective et une vraie consultation des acteurs concernés, une politique d’inclusion en lien avec la réalité du terrain.
  2. Que des moyens financiers soient alloués pour un accompagnement adéquat des élèves en formation spécialisée ou terminale (FS/TE) et en formation régulière (FR) ainsi que des enseignant-e-s.
  3. Que le DEF tienne compte du travail d’intégration déjà effectué dans les classes FS/ TE.
  4. Que des projets pilotes soient menés avant la mise en œuvre de mesures définitives.

Tout le monde peut signer cette pétition, y.c. les personnes étrangères ou domiciliées hors canton, les mineur-e-s, etc. Signez et faites signer cette pétition jusqu'au 15 mars 2021.

Les feuilles de signatures et l'argumentaire sont téléchargeables ci-dessous.