Le 22 octobre, soirée de réflexion : synthèse des conséquences de la réforme sur le terrain

En mai 2018, le Conseil d'Etat neuchâtelois a démarré sa réforme "Modernisation de la protection de l’enfance et de la jeunesse". Son but ? La fermeture de 50 places en institution, l'instauration de familles d'accueil et le renforcement du suivi des familles en ambulatoire. Sous couvert d'une soudaine modernisation de sa politique de protection de l'enfance, le canton de Neuchâtel réalise en fait des économies sur le dos d'enfants qui nécessitent une prise en charge bien spécifique. Malgré nos interpellations et nombreux courriers à l'intention des autorités cantonales, la réforme va bon train, sans tenir compte des conséquences qu'elle induit sur la prise en charge des enfants, des licenciements collectifs et de la fermeture de structures pourtant indispensables aux familles de ce canton.

Partant de ce constat, le collectif citoyen "Prends soin de mon doudou" s'est constitué en 2019 pour qu'une "action citoyenne collective et participative de réflexion sur la prise en charge de l'enfance dans le canton de Neuchâtel" soit largement menée.

Près d'un an plus tard, le collectif invite tous les acteurs concernés par cette réfome pour un premier bilan. Les retours du terrain sont cruciaux afin de mener une analyse concrète des effets de la réforme et décider des suites à donner. Educatrices/-teurs, enseignant-e-s, assistant-e-s sociales/-aux, familles d'accueil, personnel des crèches et parascolaires, etc, sont invité-e-s à participer à cette soirée de réflexion:

Le mardi 22 octobre - 19h // Salon des Lustres // Hôtel Alpes et Lac // Place de la Gare 2 // 2000 Neuchâtel

Pour plus d'informations:

https://prendssoindemondoudou.webself.net/
https://www.facebook.com/pg/prendssoindemondoudou.officiel/