Réintégrons les compétences de base du CEFNA dans les centres professionnels

Signez et faites signer la pétition !

photo llhedgehogllFotolia

Le Conseil d’État a annoncé la fermeture du Centre neuchâtelois de formation pour adultes (CEFNA) à fin 2020. Seule une partie des formations dispensées sera transférée dans les centres de formation professionnelle du canton. Ne sont pas concernés les cours de compétences de base (français, mathématiques, informatique) destinés aux personnes peu qualifiées qui ont besoin d’une mise à niveau pour conserver ou retrouver un emploi ou suivre une formation. Cet abandon constitue la perte d’un pôle d’expertise ayant largement fait ses preuves. L’État veut confier la formation de ces personnes à des institutions privées où les emplois sont souvent précaires.

Ce faisant, il éparpille les mesures entre différents prestataires, ce qui induit une perte d’efficacité. Loin de constituer une économie, le coût sera, à moyen terme, plus élevé pour l’ensemble de la société.

Nous, signataires, estimons que former les personnes les plus vulnérables est du ressort de l’État et qu’intégrer les cours de compétences de base dans les centres professionnels garantira la cohérence des parcours de formation.

C’est pourquoi nous demandons

- Que le Conseil d’État réintègre les compétences de base dans les centres de formation professionnelle
- Que le Grand Conseil fasse tout ce qui est en son pouvoir pour faire cesser la détérioration de l’offre de formation cantonale, tout particulièrement celle pour les personnes les plus fragilisées.


Signez la pétition en ligne ou téléchargez les documents en PDF et faites circuler massivement !

Les feuilles de signatures, même partiellement remplies, doivent parvenir AU PLUS TARD LE 30 AVRIL 2020 au secrétariat du SSP-RN, Place de la Gare 4a, 2300 La Chaux-de-Fonds

Pétitionaires :
Le SSP et le SAEN : https://www.saen.ch/

Feuille de signatures

Downloads
21.02.2020 Pétition CEFNA PDF (168 kB)

Les champs marqués d‘une * sont obligatoires

  • CEFNA : historique des cours du Service de l’emploi pour les compétences de base

  • Contre la fermeture du CEFNA

    Avec la suppression de 16,3 EPT et le désengagement de l’État dans la formation d’adultes pour les plus vulnérables, la casse sociale se poursuit. Le SSP et le SAEN demandent que le secteur des compétences de base soit réintégré dans les Écoles professionnelles comme c’était le cas avant la création du CEFNA.

  • Suppressions de postes au CEFNA malgré le confinement

    Alors que, confinement oblige, la majorité des activités, notamment politiques, sont suspendues, l’État lance les procédures de suppressions de poste au CEFNA